Je m'aperçois que je n'ai pas encore parlé d'un de mes films préférés : Neverland.
Je vais réparer cet horrible oubli immédiatement !

Neverland raconte la naissance de Peter Pan par l'auteur James M. Barrie qui trouvera l'inspiration qui lui manquait jusqu'ici auprès d'une charmante famille les Llewelyn Davies qui est composée d'une jeune veuve Sylvia maman de 4 enfants.

La rencontre avec cette famille va changer à jamais la vie et l'imaginaire de Barrie. Bien que marié et ayant des obligations, il ne va pas s'empêcher de consacrer tout son temps libre à cette jeune femme et ses 4 enfants, il les aime et ils l'aiment, tout simplement.

James est un grand enfant et il sait comme personne comment s'amuser, il a trouvé avec Michael, Jack, George, Peter et parfois même Sylvia de fantastiques compagnons de jeux, pourtant avec Peter ce n'est pas facile tous les jours, ce petit garçon refuse qu'on le traite comme un enfant, terriblement affecté par la mort de son père, il a perdu le goût de l'amusement, ce qui contrarie James, mais grâce à son génie et son intelligence, il fera retrouver le sourire à Peter, en l'incitant même à écrire...

Ce magnifique tableau va être malheureusement terni par un drame : Sylvia va tomber gravement malade, elle voudra, au début, faire passer sa toux pour un rhume de poitrine, mais la maladie va empirer au point où elle ne pourra plus faire semblant. Le soir de la première représentation de la pièce de James, Sylvia tombera affaibli par la maladie, elle ne pourra pas y aller, Peter souhaitera rester auprès de sa maman mais cette dernière encourage son fils a s'y rendre pour qu'il puisse lui raconter tout ce qu'il a vu... Peter va écouter sa mère et se rendra à la première représentation de Peter Pan...
Le soir même, James se rend au chevet de Sylvia, très affaibli et gêné de le recevoir ainsi, James lui dit qu'il est temps pour elle de ne plus faire semblant aussi bien pour elle que pour ses enfants, la jeune femme lui rappelle qu'il lui a appris, à elle et à sa famille, de faire semblant et que sa famille a même fait semblant de croire qu'il appartenait à leur famille. James lui dit que c'est vrai, mais qu'il ne faut pas faire semblant pour les choses graves...
Et c'est à ce moment-là que Sylvia lui dit qu'elle veut continuer à faire semblant jusque la fin avec lui...

Puis un jour, alors que Sylvia se repose dans son lit en compagnie de sa mère venue l'aider, son fils l'invite à se lever pour gagner le salon, la mère de Sylvia s'y refuse, mais Sylvia est d'accord, elle descend et là, elle y voit James qui a réaménagé le salon d'une bien étrange façon...
Il prend la main de Sylvia l'invite à s'asseoir et soudain, un faux chien arrive dans le salon, suivi d'une actrice jouant un petit garçon refusant d'aller dormir... Alors que Sylvia ne pouvait pas se rendre au théâtre, Barrie a fait venir le théâtre jusqu'à elle... La pièce se termine quand les portes de Neverland s'ouvrent (le pays imaginaire), Barrie avait promis à Sylvia de l'y emmener un jour, ce qui est maintenant, chose faite. Sylvia n'a jamais été aussi belle qu'à ce moment précis où elle pénètre dans les jardins de Neverland sous les yeux radieux de James...

Malheureusement, ce bonheur ne dure pas, la maladie a emporté Sylvia, la jeune femme avant de partir a tenu à faire une dernière chose pour ses fils, elle les a fait mettre sous tutelle de sa mère mais également sous celle de James, ainsi ni l'auteur ni ses camarades de jeux seront séparés...

Voilà l'histoire en toute simplicité du chef d'oeuvre Neverland.
Neverland est porté à l'écran par l'extraordinaire et talentueux Johnny Depp et la magnifique et accomplie Kate Winslet. Tous les deux ont fait de Neverland ce film unique, aussi riche en émotions, en bonheur, en rire mais également en larmes.
C'est vraiment très beau de voir l'attachement d'un jeune homme pour une famille à un point tel qu'il va trouver en elle l'inspiration pour sa nouvelle pièce car cette pièce racontera tout simplement la vie de ses enfants avec une pointe d'imagination :)

Si j'avais à citer mes scènes préférées, je dirais tout simplement : Neverland, car pour moi il m'est impossible de sélectionner des moments dans ce film, car chaque moment procure un instant magique et inoubliable, cela va de la rencontre de la famille Llewelin Davies dans le parc, à l'arrivée des "25 places" réservées du théâtre qui sont en fait 25 petits orphelins de Londres, jusque la découverte de Neverland par Sylvia, tout en passant par le voyage en voiture, conduite par James M. Barrie, de la famille Llewelyn jusqu'à la maison à la campagne où ils vont passer l'été...

Neverland c'est la genèse d'un des plus beaux contes pour les enfants qui existe à ce jour : Peter Pan Nous avons tous en nous une part d'imaginaire, notre Neverland à nous, et pour y aller il suffit d'un peu d'imaginaire, de volonté et d'y croire très fort, car sachez-le, devenir adulte c'est bien, mais c'est encore mieux quand on sait redevenir un enfant, de temps en temps...

Voici une petite sélection de photos issus du film que j'aime tout particulièrement :

Pour trouver le DVD et le CD du film c'est par là :

Le DVD du film Neverland (zone 2)

Le DVD du film Neverland (zone 2, version anglaise)

Le DVD du film Neverland (zone 1)

La Bande Origianale du film Neverland